Comment améliorer son Core Web Vitals ?

En matière de référencement, votre classement dans les résultats de recherche de Google dépend largement de la présence de mots clés dans votre contenu. Mais récemment, le moteur de recherche numéro un a ajouté de nouveaux facteurs de classement à son algorithme qui sont les « core web vitals ». De quoi s’agit-il ? Comment optimiser votre site avec ces éléments ? Le point sur le sujet.

Les core web vitals : de quoi s’agit-il ? 

Les core web vitals ou « signaux web essentiels » sont des métriques qui mesurent les performances d’un site web en termes d’expérience utilisateur. Ils notent ce dernier en fonction de sa vitesse de chargement (Largest Contentful Paint), de sa stabilité visuelle (Cumulative Layout Shift) et de son interactivité (First Input Delay). Ces trois indicateurs visent à offrir une meilleure expérience de navigation à l’utilisateur.

Pour entrer dans les détails, il faut savoir que Google évalue le Largest Contentful Paint (LCP) en se référant au temps de chargement du contenu le plus pertinent du site. Selon le géant du web, un visiteur trouve un site lent si le contenu qui l’intéresse met du temps à se charger. Il considère alors que la vitesse de chargement est bonne si la page s’ouvre en moins de 2,5 secondes, moyenne pour une durée de 2,5 secondes à 4 secondes, et mauvaise si le délai dépasse 4 secondes.

En ce qui concerne le cumulative layout shift (CLS), il attribue un score lorsque le contenu d’une page se déplace de manière inattendue après un chargement. Pour être mieux placé, le score CLS d’un site ne doit pas dépasser 0,1 seconde.

Enfin, le first input delay (FID) mesure la réactivité de la page, c’est-à-dire le temps qu’elle met à répondre à une interaction avec l’utilisateur. Idéalement, le score FID doit être inférieur à 100 millisecondes.

Analyser les performances d’un site web !

Pour améliorer votre position sur les SERP, vous devez d’abord réaliser un audit de votre site et identifier les points critiques. Pour ce faire, vous disposez d’une variété d’outils dont Google Search Console. En effet, le moteur de recherche a ajouté un nouveau rapport appelé  » statistiques web principales  » dans la section  » Expérience  » de son outil. Cette page vous donne un aperçu sur les URL qui ont de bons scores, celles qui doivent être améliorées et celles qui sont mauvaises.

Optimiser les core web vitals !

Notez que le rapport de Google Search Console ne donne pas de recommandations pour optimiser les core web vitals. En revanche, il fournit un lien vers PageSpeed Insights. Avec cet outil, vous pouvez sélectionner une page et la tester, puis obtenir des pistes de solutions concrètes. Il peut s’agir de l’optimisation des images, des ressources Javascript et CSS, de la minification des ressources HTML ou encore de l’utilisation du cache du navigateur.

Comment Tik Tok est devenu un outil commercial important ?
SEO : qu’est ce que la masse noire ?